TeKnoTrok

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
TeKnoTrok

FORUM CHAT SWAP TROC VINYLS REGGAE TECHNO HARDCORE PUNK MATOS SONO LABEL MUSIC RECORDS

Salut à toi Invité, sois le bienvenu sur le forum !


Allez Une bonne p'tite présentation avant de poster, qu'on te connaisse un peu! Wink



CliK Là PouR FaiRe Ta P'tite PrésenTatioN Wink



    Les origines de la tekno

    F3sT
    F3sT
    TÔLIER
    TÔLIER

    Messages : 730
    Date d'inscription : 24/08/2012

    Les origines de la tekno Empty Les origines de la tekno

    Message par F3sT le Sam 1 Sep - 17:48

    Citation:
    LES ORIGINES DE L' ELECTRO

    Une des premiere machine servant à créer des sons electroniques

    Le terme Electro définit un genre particulier de musique électronique, syncopée, d'un tempo moyen variant de 120 à 140 BPM, se reposant sur un modèle rythmique de base du type "kick-snare-kick-kick-snare-kick"

    En fonction de l'influence et de l'inspiration du musicien s'y greffe une ligne de basse de quelques notes souvent indépendantes les unes des autres qui vient renforcer le côté saccadé et robotique de la rythmique, et/ou une combinaison de nappes mélodiques évoquant des univers "célestes ou aquatiques".



    L'electro est invariablement une musique qui se veut "machinique" et reste très éloignée, dans ses préoccupations, d'une volonté d'imiter les instruments acoustiques.



    À l'origine l'electro est une branche dérivée du Hip-Hop, on attribue traditionnellement la paternité du style à Afrika Bambaataa

    On peut ajouter que le terme electro depuis plusieurs années est sujet à une utilisation inappropriée qui tend à lui faire désigner toute musique électronique dansante. À ce titre, il convient de bien faire la différence entre la réalité tangible d'un style musical et un abus de langage caractérisé. Il est vraisemblable que cette utilisation abusive ait pour point de départ la nécessité "marketing" de remplacer le vocable "techno", chargé de connotations péjoratives liées au contexte d'origine de cette musique (la rave party, associée dans l'imaginaire collectif, à la consommation excessive de drogues et à un mode de vie libertaire et marginal).
    La musique électronique est un type de musique qui a été conçue à partir des années 50 avec des générateurs de signaux et de sons synthétiques.

    Avant de pouvoir être utilisée en temps réel, elle a été primitivement enregistrée sur bande magnétique, ce qui permettait aux compositeurs de manier aisément les sons, par exemple dans l'utilisation de boucles répétitives superposées.



    Les premières recherches musicales expérimentales se sont servies du matériel des divers laboratoires de musique et des techniques d’enregistrement radiophoniques qu'ils ont détournés de leur fonction première. C'est à cette époque que se sont constituées dans les studios d'enregistrement et dans les institutions musicales (notamment les radios) des entités spécialisées dirigées par des musiciens et consacrées à la musique électronique.

    Le matériau musical récupéré par ces chercheurs est de plus en plus diversifié et sa maniabilité permettra aux compositeurs de se libérer progressivement de son inertie propre. En conséquence, leurs exigences se sont faites de plus en plus drastiques. Dès les premiers balbutiements de cette expression musicale, les compositeurs se prennent au jeu d’une écriture en conformité avec cette nouvelle technique, qui marierait le plus agréablement possible les critères physiques et les critères esthétiques du matériau sonore devenu musical. Libérée de la production instrumentale, la représentation peut s’attacher à l’effet plus que la source, pour composer en fonction de la phénoménologie du son. C’est pourquoi les compositeurs recherchent la possibilité d’extraire de la technologie une nouvelle liberté d’écriture, une nouvelle liberté de choix dans les éléments constitutifs de l’expression et une prise en compte des problèmes de composition et de leur résolution formelle.

    La génération des années 60 a tenté de se dégager des tendances de l’écriture musicale d’après-guerre et de recréer une nouvelle forme attachée à ces nouveaux instruments pour permettre l’émergence d’un nouveau type de musique. Puis la synthèse sonore sort des laboratoires et entre dans un nombre de plus en plus grand d’institutions publiques et privées dédié à l’expérimentation musicale. Les compositeurs de la génération des années 70 seront aidés par le temps réel et la miniaturisation des composantes des instruments électroniques.

    Un des premiers synthétiseurs de l'époque des pionners de l'electro

    Vu la complexité de la composition avec les synthétiseurs ou les ordinateurs de l'époque, sans compter la difficulté d'accéder à ces instruments, la plupart des compositeurs continuaient d'explorer la musique électronique par le biais de la musique concrète jusque dans les années 60. Mais la musique concrète était quelque peu maladroite et quelques compositeurs recherchaient des technologies plus adaptées. Ces recherches ont amené trois équipes indépendantes à développer le premier synthétiseur électronique facile à jouer.

    A la fin des années 70, il y a eu beaucoup d'innovation dans le développement des instruments de musique électronique. Les synthétiseurs analogiques ont fait place aux synthétiseurs numériques et aux sampleurs. Les premiers sampleurs, comme les premiers synthétiseurs, étaient du matériel cher et encombrant. Des sociétés privés vendaient des instruments pour plus de 75 000 €. Dans le milieu des années 80 cependant, l'introduction de sampleurs numériques à prix modique a rendu la technologique accessible à plus de musiciens.

    Le développement de la musique house à Chicago, des sons techno et electro à Detroit dans les années 80 et, plus tard, le mouvement acid house anglais de la fin des années 80 et le début des années 90 ont tous contribués au développement et à la diffusion de la musique électronique.

    Parmi les artistes House qui ont influencés le genre, il convient de citer Frankie Knuckles, Marshall Jefferson, Jesse Saunders ou encore les Masters at Work.

    Pour l'electro, Juan Atkins et pour la techno, Derrick May, Kevin Saunderson, Carl Craig, Richie Hawtin ou encore le collectif d'Underground Resistance avec des artistes comme Mad Mike, Jeff Mills ou Robert Hood qui sont toujours, pour la plupart, sur le devant de la scène ...

    La photo du premier DJ de tous les temps

    Mais si l'on veut être réaliste, il nous sera impossible de faire un tour complet de tout l'univers des musiques électroniques. Depuis 1985 environ, avec l'arrivée de la TECHNO et de la HOUSE et leurs sous genres, le son electro a fait des incursions dans tous les genres musicaux (pop, rock, jazz, hiphop ...).

    Jean Michel Jarre, qui fut un des pionniers de l'electro grand public (même si celà vous parait étrange ...), a dit que ce n'est pas la musique que l'on devrait qualifier "d'électronique" mais plutôt les instruments permettant de la faire vibrer aux oreilles de toutes et tous ... Bref et une fois de plus, une aventure humaine se dessine et ceci qu'elle soit solitaire ou collective.
    Encore une fois et on ne le répètera jamais assez, la musique est l'art de combiner des sons pour faire passer des émotions et des sentiments ...

    La musique électronique a envahit tous les continents:

    La Jamaïque, par exemple, a joué un rôle important dans l'extension des musiques electro. En effet, le DUB ainsi que la JUNGLE sont issus des Sound Systems Jamaïcains. Il faut noter que, là bas, c'est le public qui a dicté sa loi aux sound systems et c'est pour ceci entre autre qu'on doit à la Mère Patrie de Bob Marley : Le Reggae, Le Ska, Le Dub, La Jungle ainsi que nombreux dérivés de musiques electroniques ...

    On notera le continent américain avec les bastions de la Techno et de la House Music : Détroit, Chicago, New York ... L'Angleterre pour le berceau de L'Acid House

    Mais il y a aussi La Scandinavie, L'Allemagne, La France, L'Espagne. Et plus récemment L'Italie ainsi que nombre de pays du Continent Africain ...

    Bref, malgré tout ce qu'on peut penser de cette musique (qui, pour les non-initiés, n'en est pas) ; elle a su et saura encore pendant longtemps faire de nombreux émules.

    De plus elle reste universelle et intemporelle....

    De plus, la mondialisation voulue par les nouvelles technologies semble avoir aboli les genres prédominants. En effet à l'heure du tout internet et du presque tout numérique, on ne peut enfermer la musique dans une case ou un style car nous vivons dans une génération qui combine les voyages ainsi que la communication. Chacun se fait et se crée donc sa propre culture musicale en composant avec une multitude d'influences en tout genre.

    CELEBRONS ENSEMBLE L'UNIVERS MUSICAL DE DEMAIN


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    SoVaJ
    SoVaJ
    GRAND SILLON
    GRAND SILLON

    Messages : 211
    Date d'inscription : 05/07/2013

    Les origines de la tekno Empty Re: Les origines de la tekno

    Message par SoVaJ le Ven 5 Juil - 15:33

    Il faut noter que la France est un pionner en la matiere, en effet des le debut des années 50 Radio France a financé le GRM (groupe de recherche musical) dirigé entre autre par Pierre Henry qui travaillaient sur les bandes magnetiques mais egalement des ordinateurs remplissant des salles entieres ou encore l'electroacoustique (des frottements ou autre bruits amplifiés) qui donna naissance à la musique dite concrete ; il y avait neanmoins quelques précurseurs auparavent tel l'onde martenot (ancetre du synthetiseur) de (je n ai plus de nom en tete) qui apparement utilisait deja l'electricité afin d amplifier les sons

    voila ce que j ai decouvert au fure et a mesure de mes "recherches"

    Petit apartheid, de ce que j ai pu entendre egalement (légende?) il semblerait que la Peste a ses debuts ai assité Pierre Henry, ce qui expliquerait son attachement a tjrs etre novateur ds ses sonorités meme si ca reste toutefois assez impermeable, et serait alors le digne heritier de ces recherches à sa maniere cela va s en dire


    _________________
    Le big bang est la création de l univers. Le gang bang est la création de la vie.
    piero le boucher
    piero le boucher
    100% HARDKORE
    100% HARDKORE

    Messages : 3633
    Date d'inscription : 26/10/2012
    Localisation : Auvergne

    Les origines de la tekno Empty Re: Les origines de la tekno

    Message par piero le boucher le Mar 9 Juil - 16:39

    aparté, sovaj, pas apartheid... apartheid, c'est complètement autre chose.
    et sinon le hardkore dans tout ça? le vrai, le dur, pas le thunderdome hein... d'après vous, il est né ou, de qui de quoi comment ou quand pourquoi, qui sont les pionniers? quelles machines utilisaient ils/elles?
    tout ça tout ça quoi.Very Happy

    vla ce que dit wiki:

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    je savais pas que nasenbluten c'était australien... vu le nom, je croyais que c'était allemand. pas inintéressant l'article.


    _________________
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Contenu sponsorisé

    Les origines de la tekno Empty Re: Les origines de la tekno

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 27 Oct - 9:30